Que faire pendant 10 jours en Guadeloupe ?

Havre de paix, farniente, végétation, promenades… Il faut bien 10 jours pour visiter la Guadeloupe et en apprécier les splendeurs paysagères comme les merveilles culinaires. Alors, que faire en Guadeloupe ? Voici quelques idées.

Jour 1 : Arrivée en Guadeloupe

La première chose qui étonne en Guadeloupe, c’est le passage de l’air conditionné sec à une sorte de moiteur écrasante. C’est le climat du bonheur. Dès votre arrivée, craquez pour un bain typique avec apéro Ti-punch, rhum, citron vert, sucre de canne, agrémenté d’acras de morue. Poursuivez par une langouste en bord de mer. Un délice… À propos de spécialité culinaire, pensez, en vous réveillant le lendemain matin, à héler l’un des nombreux petits marchands de noix de coco fraîches. Pour l’achat d’une noix, il vous l’étêtera à la machette et y plantera une paille. Que faire en Guadeloupe ? Déguster !


Jour 2 : Pointe-à-Pitre

La grande ville vous accueille pour une journée haute en couleur. Du musée Saint John Perse à la place de la Victoire, vous pourrez admirer les maisons coloniales aux couleurs pastel. Mais quelles sont ces odeurs qui vous parviennent soudain ? Les épices et fruits tropicaux du marché de La Darse. En après-midi, laissez-vous tenter par une excursion en bateau sur l’île du Gosier et son vieux phare : on ne passe pas 10 jours en Guadeloupe tous les ans !


Jour 3 : Visitez une bananeraie

Basse-Terre regorge de trésors. Aujourd’hui, cap sur Sainte-Marie à Capesterre-Belle-Eau pour la visite de la Plantation Grand Café. Vous allez visiter l’une des plus grandes richesses de la Guadeloupe : les bananiers. À pied ou en tracteur, vous aurez l’occasion de découvrir cette herbe (oui, le bananier est une herbe !) majestueuse et terminer votre visite par une dégustation de café et de bananes délicieuses.


Jour 4 : Marie-Galante

Si vous vous demandez que faire en Guadeloupe, n’oubliez pas les îles qui entourent les deux grandes-îles. Marie-Galante, chantée par Voulzy, vous accueille pour une journée inoubliable. Sautez dans un bateau à Saint-Anne, sur Grande-Terre, et profitez d’une mer d’huile sous un soleil toujours radieux. La « Grande Galette » vous offre des plages paradisiaques et des falaises et anses à couper le souffle. Grottes et distilleries parsèment le paysage pour le plus grand plaisir du voyageur.


Jour 5 : Escapade sur le « Vieille Dame »

Vieille, mais toujours vivante ! La Soufrière est la gloire de la Guadeloupe. Pour accéder au volcan, il vous faudra réaliser une belle marche d’approche. Mieux vaut partir le matin, pour profiter de la levée des vapeurs nocturnes et admirer le paysage, terriblement impressionnant. Renseignez-vous, il arrive que la Vieille Dame se mette à tousser un peu trop fort et que les visites soient annulées.


Jour 6 : Les plages de Basse-terre

La plupart des touristes se jettent sur les plages de Grande-Terre. Nous vous conseillons d’explorer plutôt celles de Basse-Terre, plus pittoresques, et de loin plus tranquilles. Le nord de Basse-Terre offre de splendides plages, petites et terriblement charmantes. Au bout d’un sentier, vous pouvez même vous retrouver totalement seul pour apprécier cette eau limpide et très salée. Vous flottez au beau milieu du paradis. Amateurs de snorkelling, donnez-vous-en à cœur joie, les poissons et étoiles de mer colorés sont superbes.


Jour 7 : Le musée du rhum

Que faire en Guadeloupe ? Goûter à l’or brun ! À Sainte-Rose, le musée du rhum vous accueille pour une visite de la distillerie. Techniques d’hier et d’aujourd’hui vous sont expliquées, et à la fin de la visite, n’oubliez pas la dégustation offerte ! Rhum blanc, rhum brun, rhum vieux… Savourez le goût du soleil !


Jour 8 : Les chutes du Carbet

L’une des cascades les plus impressionnantes de Guadeloupe. Elle se trouve dans Basse-Terre et vous promet des moments de pure magie. Enfilez vos chaussures de marche, car la promenade d’approche n’est pas toujours de tout repos. Par temps sec, c’est une belle randonnée en plein cœur d’une nature sauvage. Baobabs gigantesques et lianes vous attendent au détour d’un chemin. En revanche, au mois d’août, pendant la saison des pluies, la randonnée peut s’avérer assez compliquée avec la boue qui glisse sur les grosses racines. Petit pont, colibris et petites chèvres vous regarderont avec curiosité. Arrivé à la grande chute, vous admirez cette eau qui se jette depuis un surplomb sur plus de 125 mètres, dans un fracas cristallin. Profitez de la fin de votre périple pour vous baigner au pied de la cascade. Amusez-vous à passer derrière le torrent, une expérience inoubliable.


Jour 9 : En bateau jusqu’aux Saintes

Aujourd’hui, partez à la conquête des Saintes. Des îles où il fait plus chaud qu’au « Nord », en Guadeloupe. On y rencontre même des frileux qui nous confient ne pas pouvoir vivre dans l’île froide ! Là, la vie est encore plus nonchalante. Vous découvrirez ces petits dômes qui représentent l’archipel des Saintes. Visitez les sites de roches gravées pour passer du côté mystérieux de la Caraïbe.


Jour 10 : Plongée

Avant de quitter ces îles merveilleuses, ne ratez pas le récif corallien, accessible depuis la commune de Saint-François. Admirez les coraux irisés qui font une véritable démarcation entre le lagon et la grande mer. Vos 10 jours en Guadeloupe s’achèvent sur une pointe de poésie. Vous y reviendrez.





Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *