La Birmanie, un diamant brut à découvrir

Destination auréolée de mystère, le Myanmar s’ouvre depuis quelques années au tourisme. Un patrimoine culturel d’exception, des plages de rêve et méconnues, un peuple attachant, des découvertes insolites : le cocktail birman a tout pour enivrer les voyageurs ! Mais que faire en Birmanie ?

Charme authentique à Mandalay

Son nom suffit à déclencher des images exotiques. Mandalay échauffe l’imaginaire et mérite clairement le voyage lors de votre périple au Myanmar ! Ancienne capitale royale bâtie sur le fleuve Irrawaddy, Mandalay vous plonge hors du temps. Les ruelles sableuses du plein centre abondent en petits étalages alimentaires : secteurs des échalotes, des oignons, des fruits et légumes… Oubliez les petits supermarchés fréquents chez les voisins thaïlandais ou vietnamiens ! Profitez ici des marchés de nuit et étalages de street food pour faire frétiller votre palais, assis sans chichi sur des tables en mode camping.

Ancrée dans la tradition, Mandalay abrite son lot de beautés architecturales : la célèbre pagode Kuthodaw, avec son stûpa central doré et les 729 sanctuaires blancs éclatants vous donnera le ton. Le patrimoine religieux birman offre de véritables pépites ! La pagode Sandamumi joue elle aussi – mais autrement – sur un contraste de doré et immaculé purement bluffant. Envie de vous dégourdir les jambes ? Grimpez au sommet de la Mandalay Hill pour assister au coucher du soleil. Si la chaleur calme vos ardeurs, un chauffeur de tuk-tuk se fera un plaisir de vous y conduire. Au programme : une vue magistrale sur la ville et de splendides arches couvertes de mosaïques dorées, colorées, déjantées… Le mariage du kitsch et du sublime pour un coup de cœur immédiat, entre deux Bouddhas. A Mandalay, ne manquez pas de faire un stop au marché de jade pour observer les négociations entre grossistes birmans et acheteurs chinois. Dans chaque échoppe garnie de pierres et bijoux, torche en main, ces experts en gemmologie analysent les pièces de jade polies. Un spectacle rare !

Autour de Mandalay

Lors de votre séjour à Mandalay, réservez une journée à la découverte des anciennes capitales royales qui environnent la ville. Démarrez dès le matin à Amarapura. A 10h15, dans le monastère Mahagandayon, la cérémonie du repas des moines est un grand moment. L’une des images emblématiques du Myanmar est le pont U-Bein, lui aussi situé à Amarapura. Construit en teck sur le lac Taungthaman, il serait le plus long du monde ! Autre incontournable (à juste titre) : Sagaing et ses 600 pagodes et monastères. Vous les admirerez depuis le haut de la colline et vous préparerez ainsi au spectacle de Bagan…

Bagan, « l’Angkor birman »

Le site archéologique de Bagan, bordé par l’Irrawaddy, est l’une des découvertes phares d’un séjour au Myanmar. Aujourd’hui touristique, avec son lot de restaurants stylés et d’hôtels chics, la ville reste nimbée d’une aura toute particulière… La vallée aux 2000 temples s’étend sur près de 50 km² et se découvre idéalement en scooter électrique – bien moins fatigant que le vélo dans la chaleur birmane ! Les levers de soleil sur Bagan sont légendaires : vous pourrez admirer les montgolfières survolant les temples, à moins que vous ne décidiez de tenter cette aventure vous-même ? Si le site regorge de pagodes splendides, les plus fameux temples sont Ananda Pahto et son dôme doré (près de Old Bagan), l’immense et éclatant Shwezigon, en forme de cloche (à Nyaung U), Thatbyinnyu, qui culmine à 65 m de hauteur et abrite un Bouddha assis au premier étage (Old Bagan). Comptez deux jours pour flâner parmi les temples à votre rythme. Entre deux visites, faites une pause au village Minnanthu pour siroter une eau de coco fraîche et découvrir les activités artisanales des habitants – le touriste est accueilli avec intérêt mais sans pression.

 

Yangon, l’ancienne capitale foisonnante

Après les trésors archéologiques, rien de plus stimulant qu’une plongée dans l’effervescence de Rangoun – rebaptisée Yangon en 1989. Capitale du pays jusqu’en 2007 – Naypyidaw occupe désormais ce statut – cette grande ville du sud du Myanmar porte la trace de son passé colonial avec ses bâtiments art déco élégants, quoique défraîchis. Le marché Bogyoke Aung San, aussi appelé Scott Market (de son petit nom colonial) est un bel exemple architectural construit par les anglais en 1926. Vous pourrez en prime y dégoter de jolies pièces d’artisanat (objets laqués, bijoux en jade).

A Yangon, la visite de la Paya Shwedagon est un incontournable. Dorures aveuglantes sous le soleil, accumulations de mosaïques, de pierres précieuses et Bouddhas de toutes dimensions : le site offre un spectacle époustouflant ! A la nuit tombée, changement d’ambiance avec les ribambelles de bougies et l’éclairage soigné. La frénésie du jour laisse place à l’admiration contemplative…

Le Myanmar côté nature

Passionnant côté ville et patrimoine, le Myanmar est aussi séduisant côté nature. Ce n’est pas pour rien si le lac Inle attire de nombreux voyageurs ! Au centre du pays, entouré de montagnes, il est considéré comme l’un des plus beaux lacs du monde. Une escale vous permettra de découvrir le mode de vie des pêcheurs qui ont la particularité de pagayer en utilisant une seule jambe. Sportif et spectaculaire ! Envie d’une pause balnéaire pour vous détendre avant le retour ? Si le Myanmar est bien moins réputé que la Thaïlande pour les plages, c’est que la beauté de sa côte ouest est méconnue… Posez votre serviette à Ngapali, par exemple : sable blanc, palmiers fringants, eaux éclatantes et petits restaurants en bois vous régaleront dans une ambiance à la cool !

Auteur : Noëlle Hermal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *