Que faire à Carthagène et sur la côte Caribéenne ?

Retour à l’époque des conquistadors. La vieille ville de Carthagène-des-Indes a peu changé grâce à son classement au patrimoine mondial de l’UNESCO. Héritière de son rôle majeur au sein du Royaume d’Espagne, Carthagène est aujourd’hui visitée pour son port historique, son centre colonial et ses fortifications militaires du XVIe siècle. Le Château de San Felipe reflète à merveille cette époque. Perché en haut d’une colline, cette forteresse surplombe Carthagène, en offrant un point de vue à la fois sur la vieille ville et sur Boca Grande, le quartier plus moderne

Que faire à Carthagène ?

1. Carthagène pour la culture

Le riche quartier du Centre sera au cœur de votre visite. Il abrite la Cathédrale de Carthagène, le Couvent de San Pedro Claver, le Palais de l’Inquisition, ainsi que de nombreuses églises et résidences d’illustres familles. Bijou d’architecture, il est agréable de flâner de place en place dans ses ruelles colorées. Les balcons fleuris de bougainvilliers renforcent d’autant plus le charme de la balade. Une fois les visites terminées, vous pourrez déguster rhums et bières artisanales sur la jolie terrasse de l’Alquimico Bar – à moins que vous ne préfériez siroter un cocktail ? Pour cela, direction le rooftop de l’hôtel Movich, avec sa vue panoramique sur Carthagène. Dans les deux cas, vous vous régalerez, promis !

2. Découvrir le nouveau Carthagène


Autrefois lieu de vie des esclaves et des travailleurs précaires, le quartier populaire de Getsemaní est désormais le repaire branché des colombiens et des touristes. Fresques de street art, décorations bariolées, bars et restaurants animés, Getsemaní est un incontournable de Carthagène. Pour profiter de son atmosphère décontractée, rendez-vous au Cafe del Mural, idéal pour un café et des pâtisseries en terrasse.

 


3. Profiter des plages

Une fois sorti de la ville, vous aurez surement hâte de vous baigner dans les eaux turquoise de la mer des Caraïbes. Et l’on ne vous blâme pas ! Direction Santa Marta. Première colonie espagnole de Colombie, cette ville portuaire conviviale est le point de départ des visites du parc naturel de Tayrona. Si vous vous demandiez où sont les fameuses plages de rêves, c’est bien à Tayrona que vous trouverez la réponse. La plage la plus courue du parc est d’ailleurs celle de Cabo San Juan, pour sa beauté et ses délicieux poissons frits. Un conseil, n’oubliez pas votre crème solaire…

4. Faire une randonnée dans le parc national

Le parc national abrite également une forêt tropicale dense et préservée, ainsi que les montagnes de la Sierra Nevada. Ces montagnes sont célèbres pour héberger le site archéologique de Teyuna, connu sous le nom de Cité Perdue. On peut y accéder lors de randonnées guidées de plusieurs jours – avis aux amateurs de treck ! La Cité Perdue est un vestige de la civilisation indienne Tayrona, une des plus anciennes au monde. Une splendeur, vous l’aurez compris. Vous pourrez également admirer, sur votre trajet, plus de 300 espèces d’oiseaux, mais aussi des pumas, des cerfs, des singes, des iguanes, des jaguars ou encore des tortues. De quoi faire rêver vos proches à votre retour.

5. Visiter les îles aux alentours

L’archipel du Rosaire, situé au large de Carthagène, est l’endroit parfait pour souffler. Composé de 20 ilots, ce parc national offre un cadre magique entre plages de sable blanc, coraux et eaux transparentes. Il abrite même un des plus riches écosystèmes marins de la planète. Après avoir profité de la tranquillité des lieux, promenez-vous dans Isla Grande où vous apprécierez les langoustes fraichement pêchées. Une expérience typiquement caribéenne. Attention, vous n’aurez plus envie de rentrer…

Auteur : Hortense Oury

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *