Que faire à Lisbonne ? LX Factory

Sortir des sentiers battus et trouver un lieu caché, intime et tendance, tel est souvent l’un des paris des voyages réussis. La LX Factory à Lisbonne est typiquement l’adresse secrète qu’il n’est pas facile de trouver seul mais qui, une fois découverte, mérite le détour.

Les petites ruelles pavées noir et blanc, le fado, les « electrico », ces tramways jaunes qui passent de collines en collines, le linge qui pend aux fenêtres et la petite brise légère qui vient du Tage… Voilà pour la carte postale de Lisbonne. Mais cette ville populaire et un brin baba-cool cache un secret jalousement gardé par la tribu des voyageurs bohèmes branchés : la LX Factory. Construit en 1846, le complexe de la « Companhia de Fiação e Tecidos Lisbonense » est devenue le sanctuaire des hipsters. Les anciennes usines de briquettes rouges accueillent désormais des restaurants, des bars et des magasins tous plus agréables les uns que les autres. Il n’est pas évident de trouver la LX Factory qui se cache pourtant sous l’un des monuments les plus visibles de Lisbonne, le Pont du 25 Avril.


Spectacles, livres rares et café en terrasse

Niché sous ces piliers, dans le quartier de l’Alcantara, les bâtiments parfois recouverts de street art, sont une merveilleuse promenade dominicale aux beaux jours, lorsqu’un petit marché aux puces arty se déroule dans les ruelles. Le reste du temps, on y déguste un café et un pastel de nata en terrasse, on y déniche un meuble vintage, on vient assister à un spectacle de danse ou bien l’on part à la recherche d’un ouvrage rare chez Ler Devagar. Cette librairie est l’un des lieux phares de la LX Factory. Dans une ancienne imprimerie, des livres s’entassent le long des murs. Entre les rotatives, on peut même s’attabler pour déguster les plats portugo-malaisiens du restaurant Malaca Too. Où que l’on déambule dans la LX Factory, on a l’assurance de rencontrer les lisboètes artistes, acteurs, musiciens ou branchés de la « com’, » des médias et de la mode qui font swinguer Lisbonne et qui y travaillent dans divers studios, galeries et compagnies. Mais chut, c’est un secret !

Auteur : Ludovic Bischoff

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *