Road trip aux Philippines en deux semaines

1ère étape : Donsol pour 2 jours

Comment s’y rendre ? Depuis Manille prendre un vol pour Legazpi puis ensuite réserver une navette avec votre hôtel pour se rendre jusqu’à Donsol.

Activité principale : le snorkeling et baignade avec les requins baleines.
Contrairement à d’autres lieux, les requins baleines ne sont pas nourris pour qu’ils restent  sur place. Ils continuent leur trajet, ils passent à cet endroit pour pouvoir se reproduire.
Il n’y a pas beaucoup de bateaux, donc pas beaucoup de touristes et pas de déchets dans l’eau, ce qui est très agréable. C’est vraiment une expérience exceptionnelle qui te donne un sacré fouet d’adrénaline !

Vous pouvez également observer les lucioles la nuit tombée, c’est beau et apaisant. Il faut prendre un guide qui saura vous en dire plus sur cet insecte car il y a beaucoup d’informations très intéressantes à connaître.  

Autre activité à faire : louer un scooter et se balader pour explorer les environs dont Quitinday Green Hills, le village de Jovellar et son Underground River. C’est ce qu’on aurait fait s’il n’y avait pas eu ce problème météo…

Où loger ? Nous étions au Woodland Beach Resort que je recommande. C’est un endroit très propre, rien à dire sur le service, le personnel est agréable. Un très bon rapport qualité/prix. Moins de 10€ la nuit/pers.

Où manger ? Nous avons uniquement mangé à l’hôtel car les plats étaient corrects. Découverte d’un plat local qui est le Sisig. Vous avez plusieurs options, j’ai opté pour le poulet qui est cuit à la plancha et servi dans un plat de pierre chaude accompagné d’un œuf qui continue de cuire le plat. C’est un plat un peu pimenté (vous pouvez demander sans si vous êtes sensible). Selon les îles il est préparé de façon différente, ici le plat est préparé avec de la mayonnaise, le poulet est entièrement mariné dedans.

Donsol mérite d’être découvert, c’est un lieu pas encore trop touristique et reposant. Si c’était à refaire, peut-être terminer le voyage par Donsol.

2ème étape : Siargao pour 4 jours

Comment s’y rendre ? Depuis Legazpi prendre un vol jusqu’à Cebu puis un second jusqu’à Siargao et louer une voiture avec l’hôtel pour qu’une personne vienne vous chercher à l’aéroport.

Activités : il y a pas mal de choses à faire et à voir. Voici une liste de ce que nous avons fait :

  • Cave Pool : tayangban
  • Surfer au spot cloud 9 et boire une bière en regardant le coucher de soleil.
  • Se balader en scooter pour découvrir l’île et ses habitants
  • Pointview : regarder des centaines de palmiers à perte de vue. 
  • Tour boat : nous avons pris celui jusqu’à Sohoton Cove, il faut compter 4h de bateau a/r. Le tour était sympa mais malheureusement le temps n’était pas au rendez-vous pour nous et d’ailleurs je conseille fortement d’avoir un ciel bleu pour faire ce type d’activité. Lors de ce tour nous avons pu nager avec des méduses qui ne pique pas, faire la Hagukan Cave où l’eau semble verte fluo quand tu bouges c’est assez cool. Ensuite la Magkuku-ob Cave dans laquelle tu nages pour ensuite grimper à 5 mètres pour sauter dans le lagon par lequel on est arrivées.
  • Se baigner dans les piscines naturelles de Magpupunko pools. Lorsque la marée descend, cela crée des piscines naturelles à la couleur cristalline.

Où loger ? Latitude 10. Cet hôtel se trouve dans la rue principale mais je ne conseille pas forcément c’est un peu cher (23€ environ la nuit/pers) pour la prestation et sa position est à côté des bars qui sont assez bruyants. Si vous préférez un endroit plus calme, il vaut mieux s’excentrer de cette rue. Si vous êtes venus uniquement pour surfer, alors vaut mieux trouver un hébergement proche du spot cloud 9.

Où manger ? L’Osteria : c’est un gastronomique italien vraiment incroyable, je vous recommande les ravioles à la truffe. Pour manger local la Cantina Luna, où il faut tenter les spécialités. Si vous êtes comme moi un amoureux de la pizza, je vous recommande vivement le Kermi, le cadre est magnifique et les serveurs très agréables (surtout le nôtre).

Siargao a été une étape un peu coup de cœur, l’ambiance et le mood qui s’en dégage y est pour beaucoup.  Je recommande vivement, il faut s’y arrêter bien 4 jours pleins comme nous. Il y a beaucoup de choses à faire et à voir.

View this post on Instagram

mignonne 🐮

A post shared by Morgane 🌞🌸 Paris📍✈️🌎 (@mlcy) on

3ème étape : Coron pour 1 jour

Comment s’y rendre ? Depuis Siargao, il faut prendre l’avion. Il n’y a pas de direct donc vol avec escale.

Activité : Nous avons booké un tour boat. Nous avons pris le plus gros package pour voir le plus d’endroits possible à voir.  Il y a énormément d’organisme pour réserver ce type de tour, même avec votre propre hôtel. C’est une activité incontournable mais je vous conseille de réserver un bateau privé pour être en petit comité et pour que vous puissiez faire l’ordre que vous souhaitez pour éviter la foule car cela reste très touristique. (

Où loger ? Jorge Transient House. Un endroit calme et très agréable. La famille qui tient cet endroit est très chaleureuse et ont un petit chiot du nom d’Hatchi qui est vraiment à croquer, on a presque failli le mettre dans notre valise. Il y a un jardin très mignon où l’on peut se décontracter et faire une partie de cartes sur les tables sous les arbres. Le soir des petites lanternes accrochées dans les arbres s’illuminent c’est vraiment très mignon. Nous avons payé 13€ la nuit/pers

Coron n’a pas été l’étape que j’ai préféré. Cela reste un avis personnel, si c’était à refaire, je ne passerais  pas par cet endroit pour pouvoir découvrir un autre lieu.

View this post on Instagram

Coron #philippines #palawan

A post shared by Anaïs (@anaislgl) on

4ème étape : El Nido pour 1 jour et demi

Comment s’y rendre ? Depuis Coron, vous devez prendre le ferry (pensez à réserver votre place en avance, au moins la veille). Il faut compter 4h de bateau.

Activité : Il est possible de faire également un tour boat mais nous avions déjà fait 2 donc on a décidé de profiter de la plage et se détendre un peu.

Nous sommes allées sur la plage Nacpan Beach, qui fait partie de l’une des plus belles plages d’El Nido. Puis sur Las Cabanas Beach pour admirer le couché de soleil. Et je peux dire que c’est l’un des plus beaux que j’ai pu voir lors de tous mes voyages. A faire, vraiment !

Où loger ? St John Island View Pensione. C’est un hôtel tout à fait correct qui est très proche de la mer (moins de 5 minutes) avec plusieurs restaurants/bars en bord de plage. Nous avons payé 13€ la nuit/pers.

Où manger ? Au Panorama bar. Les prix sont plus élevés mais cela reste bon. Je vous conseille le sandwich toasté avec la truffe, mozza et speck qui est à tomber ! Les salades sont très bonnes également.

J’ai préféré El Nido à Coron. Les deux étapes sont un peu similaire mais s’il faut choisir, je vous conseille El Nido qui reste plus joli. Vous pouvez louer un scooter pour découvrir le lieu, et trouver de belles plages.

View this post on Instagram

🔥

A post shared by Morgane 🌞🌸 Paris📍✈️🌎 (@mlcy) on

5ème étape : Port Barton pour 2 jours

Comment s’y rendre ? Depuis El Nido, il faut réserver une navette qui vous conduira directement à votre hôtel. Il faut compter 3h de route.

Activités : Nous avons nagé avec les tortues, c’était incroyable. Nous avons loué un bateau rien que pour nous et sommes parties à 7h du matin pour être seules dans l’eau. Et le moment était vraiment magique et parfait.

C’est un lieu très reposant, un petit village de pêcheur pas trop touristique et parfait pour terminer son séjour, il y a quelques restaurants/bars de plage mais si vous marchez un peu plus loin vous êtes facilement au calme sans aucun bruit. Parfait pour faire une sieste sous les branches du palmier.

Vous pouvez également faire un boat tour et je pense que c’est un bon endroit pour le faire (mieux qu’à Coron ou El Nido) car il y a moins de touristes et le cadre est beaucoup plus joli. Si c’était à refaire, on aurait fait le tour boat ici.

Où loger ? My green Hostel. C’est un tout nouvel hôtel, il avait ouvert 2 semaines avant qu’on arrive. Les chambres sont propres mais on se sent vite à l’étroit (il faut savoir que les toilettes et douches sont communes, pour une étape ça ne nous a pas dérangé). Nous avons payé un peu moins de 9€/pers la nuit donc c’était parfait pour la fin des vacances. Pour le prix il a très bien fait l’affaire et il n’est pas du tout bruyant.

Où manger ? Nous avons mangé presque à chaque repas au restaurant qui se trouve juste à côté du groupe de musique qui joue tous les jours. Désolé je n’arrive plus à me souvenir du nom mais il n’y en a qu’un vous ne pouvez pas le rater. Il faut que vous goutiez au plat servi dans un coquillage à base de riz, de tomate, piment si vous le souhaitez, et d’autres aromates c’est vraiment très bon.

View this post on Instagram

Née de la mer

A post shared by Morgane 🌞🌸 Paris📍✈️🌎 (@mlcy) on

Dernier jour : Manille

Nous avons voulu arriver à Manille la veille de notre retour pour Paris pour ne pas prendre le risque de rater notre avion (sait-on jamais).

Nous nous sommes fait un énorme plaisir en réservant une nuit au TRYP by Wyndham Mall of Asia Manila pour avoir une piscine en rooftop et profiter de cette dernière matinée en piquant une dernière tête.

Si vous aussi vous souhaitez faire comme nous, je vous recommande l’hôtel. Il est très propre, le lit est très confortable, le service est très bien. Il faut savoir que le petit déjeuner n’est pas compris, il est très complet et pas mal, sous forme de buffet. Nous en avons eu pour 40€ la nuit par personne. C’est un budget oui mais qui vaut le coup. Et l’hôtel est à proximité de l’aéroport donc parfait.

Derniers mots

Ce voyage aux Philippines aura été très riche. Si vous aimez les activités aquatiques, cette destination est faite pour vous. Je ne l’ai pas souligné mais les philippins sont très gentils et serviables. Nous nous sommes jamais senties en danger même si comme dans tout voyage il faut faire attention bien évidemment et éviter certains coins.

Peut-être qu’un jour j’y retournerais pour pouvoir découvrir les autres nombreuses îles qui compose ce pays. Il y a vraiment beaucoup à voir, et 2 semaines ne sont pas suffisantes pour tout faire. D’ailleurs si vous avez la possibilité de partir 3 semaines c’est beaucoup mieux car avec tous les vols internes qu’il faut prendre, on perd pas mal de temps dans les transports. Mais 2 semaines sont tout à fait faisable, la preuve.

Auteur : Morgane Lecuyer

Tags from the story

1 Comment

  • Quand partir ? Les vacances d’hiver sont le moment ideal pour decouvrir les Philippines avec des enfants. Le climat tropical est chaud, avec quelques pluies. Eviter l’ete qui est la saison des pluies, avec un fort risque de typhons entre juin et octobre. Un sejour de deux semaines dans l’archipel des Visayas permet de bien en profiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *