Salzbourg

La ville tient son nom du mot sel, « salz » en allemand, sur le commerce duquel elle bâtit sa fortune. Coté célébrités, Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) est bien sûr l’enfant du pays. Durant votre séjour, vous le trouverez partout dans la ville, des chocolats aux parfums, en passant par les nombreux concerts de qualité. Chaque été, un prestigieux festival de musique classique, et chaque hiver, un festival de musique sacrée, ont lieu. Un autre musicien célèbre vécu à Salzbourg, l’allemand Carl Orff (1895-1982), ainsi que l’écrivain autrichien Stefan Zweig (1881-1942).

Conseils pratiques pour votre week-end 

Comment se rendre à Salzbourg ?

Salzbourg l’autrichienne bénéficie de l’aéroport« W. A. Mozart », mais les lignes directes depuis la France sont rares. L’avion vous imposera généralement une escale à Vienne…il faudra prendre un autre avion, ou faire deux ou trois heures de plus en voiture ou en train.

Salzbourg est située près de la frontière allemande. Pour venir en voiture, prenez l’autoroute A1 en Autriche, ou A8 en l’Allemagne. Des parkings existent en centre-ville. Mieux vaut utiliser un système de parking aux portes de la ville, avec bus public pour finir le trajet (« Park and Ride »).

Vous pouvez aussi venir en train, avec sans doute une correspondance à Zurich, pour 250 à 350 euros l’aller simple depuis Paris. Une fois en ville, utilisez le réseau très efficace de trolleybus.

Où dormir à Salzbourg

Pour votre week-end, de nombreux hôtels sont disponibles en centre-ville. J’ai remarqué le « Cool Mama Hotel » (Josef-Brandstätter-Straße 1) et son restaurant panoramique au 14ème étage, avec chambre double à environ 180 euros la nuit.

Pour un séjour au budget plus léger (environ 25 euros la nuit par personne), pensez à l’auberge de jeunesse située en plein centre Junges Hotel Salzburg Haunspergstraße (pour la période estivale), ou réservez dans la bucolique auberge Junges Hotel Eduard-Heinrich-Haus, près de la rivière Salzach.

L’accessoire à ne pas oublier dans sa valise

L’élément ultime à prendre dans sa valise pour le week-end, c’est un appareil photo. Vous garderez de votre séjour la vue imprenable sur Salzbourg depuis la forteresse, ou capturerez la beauté des jardins à la française du Palais Mirabelle, en centre-ville.


Les lieux incontournables de la destination

Le temps d’un week-end, il ne faut pas manquer le centre-ville et ses charmantes rues piétonnes, la maison de naissance de Mozart (n°9 Getreidegasse), la forteresse Hohensalzburg sur les hauteurs (accessible à pied ou en funiculaire), le palais et les jardins de Mirabelle. Entre autres, vous pourrez visiter durant votre séjour l’église Saint-Sébastien (sur la Linzergasse, dans son cimetière sont enterrés la famille de Mozart et le célèbre médecin Paracelse) et l’église Kollegienkirche (place de l’université).

Gastronomie

Pour un séjour délicieux et goûter un chocolat crémeux, installez-vous dans le Café Tomaselli (place Alter Markt), dans le café Wernbacher (rue Franz-Josef-Strasse), ou dans le Café Sacher au bord de la rivière Salzach. N’oubliez pas de passer par la confiserie Fürst, pour les fameux chocolats à l’effigie du divin Mozart, créés en 1890 par le maitre-chocolatier Paul Fürst.

Pour manger local et boire une sélection de bières, je vous recommande la sympathique Augustinerbraü, dans la rue du même nom. Votre week-end sera gourmand : la gastronomie locale s’illustre par une spécialité sucrée représentant trois petits monts dorés au four et saupoudrés de sucre glace, les « Salzburger Nockerl ».

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *